Une structure pérenne de qualité environnementale

Comparés aux autres types de réservoirs, les réservoirs en bois ont, tout au long de leur vie, le minimum d’effets secondaires sur l’environnement. Les réservoirs constitués exclusivement de matières plastiques, métalliques et de béton sont issus de ressources non-renouvelables dont l’extraction et l’usinage sont extrêmement énergivores.

 

 

 

Le bois utilisé pour les réservoirs est du Pinus Radiata. Le traitement H4 permet une longévité supérieure à 100 ans. Le liner est donné pour 50 ans, les câbles pour 70 ans et la structure à une durée de vie supérieure à 100 ans. A poids égal, le bois est 30% plus résistant que l’acier et 6 fois plus que le béton armé.

qualité environnementale

Le bois sec a une empreinte carbone négative puisqu’en poussant les arbres consomment du dioxyde de carbone par photosynthèse.
Tout au long des processus de transport et de production, notre partenaire Timbertanks cherche dès que possible à limiter sa consommation énergétique. Le bois utilisé est une ressource renouvelable qui produit du dioxygène tout en consommant du dioxyde de carbone. Une fois dans les scieries, les troncs sont usinés et conditionnés avant d’être traités. De cette manière Timbertanks s’assure à la fois que la protection soit optimale et que les chutes de bois ne soient pas traitées inutilement. Sa production et son acheminement sont optimisés pour limiter son empreinte énergétique, de la forêt jusqu’à votre chantier. Les câbles, bâches et liners utilisés lors du montage de votre réservoir sont coupés sur mesure dans l’usine Timbertanks, les chutes sont entièrement recyclées et les chutes sur le chantier sont quasi nulles.